Régime hyperprotéiné : avant et après

Régime hyperprotéiné avant après

Le régime hyperprotéiné est sans doute l’un des moyens les plus efficaces pour perdre des kilos rapidement. Basé sur une alimentation quasi protéique, ce procédé n’apporte que peu de calories pour le corps et oblige celui-ci à bruler les graisses de réserve. D’un autre côté, le régime hyperprotéiné permet à l’organisme d’éliminer les cellulites et la rétention d’eau. Une perte de poids d’ordre de 15 kilos, voire plus est envisageable avec cette pratique, toutefois, cela dépend de plusieurs critères.

Combien de kilos peut-on perdre avec le régime hyperprotéiné ?

Avant tout, notons que le régime hyperprotéiné se fait en 4 phases dont la phase active, la phase de transition, la phase de stabilisation et la phase d’équilibre alimentaire. L’importance de la perte de poids est différente selon les étapes ainsi que les durées de celles-ci. En effet, les 60 % de l’objectif doivent être atteints durant la phase active, 20 % dans la deuxième étape et le reste dans la troisième étape. La quatrième phase consiste à reprendre une alimentation équilibrée tout en évitant une reprise de poids. Pour bien comprendre les effets du régime hyperprotéiné, le mieux est de voir quelques exemples théoriques.

Perdre 5 à 8,5 kilos

Pour envisager une perte de poids entre 5 à 8,5 kilos après un régime hyperprotéiné, la phase 1 doit durer au moins 10 jours comme la deuxième phase. Quant à la durée de l’étape de stabilisation, elle correspond à la moitié de la somme des deux premières étapes, soit 10 jours  ((10 + 10) /2). Une période d’équilibre d’un mois est nécessaire sauf s’il s’agit d’un régime hôtesse de l’air.

Perdre 8,5 à 12,5 kilos

Pour une perte de poids de 8,5 à 12,5 kilos, la première phase doit durer 15 jours et la deuxième 20 jours. Un délai d’un mois pour la phase d’équilibre est recommandé.

Perdre 12,5 kilos et plus

Pour réussir à perdre plus de 12,5 Kg avec un régime hyperprotéiné, il faudra au moins consacrer 4 mois dont 21 jours pour la phase 1, 21 jours pour la deuxième, 1 mois pour la troisième et 45 jours pour la phase d’équilibre.

A qui s’adresse le régime hyperprotéiné ?

Le régime hyperprotéiné est surtout destiné pour les personnes atteintes d’une obésité ou ceux ayant besoin de maigrir rapidement pour des raisons de santé. Par contre, ce type de régime est contre-indiqué pour les personnes diabétiques de type 1 ou ceux qui souffrent d’une insuffisance rénale ou encore des patients ayant des problèmes cardiaques et enfin les femmes enceintes et allaitantes. Même si cette pratique permet de perdre de poids important rapidement, elle n’est pas recommandée à tout le monde en vue des risques et des effets secondaires qu’elle a pour la santé. Ainsi, il est conseillé de demander l’avis son médecin avant de pratiquer un régime hyperprotéiné.

Comment prévenir les effets secondaires du régime hyperprotéiné ?

Ce régime à base de protéine peut occasionner de nombreux effets secondaires. Parmi eux, on peut noter la constipation que l’on constate surtout pendant la première phase. En effet, en raison du faible apport en fibre des sachets hyperprotéinés, le métabolisme de base du corps ne va plus fonctionner correctement. Afin d’éviter cela, il est recommandé d’accompagner le régime avec du son d’avoine et de boire beaucoup d’eau (au moins 2 litres par jour). Le régime hyperprotéiné peut également entraîner des carences nutritionnelles. Pour prévenir cela, le mieux est de consommer des compléments alimentaires adéquats et apports nutritionnels comme des vitamines, du magnésium, du sodium et du potassium. Enfin, durant la combustion des graisses de réserve, des corps cétoniques vont se produire et peuvent causer de la mauvaise haleine. Pour cela, on peut mâcher pour des chewing-gums ou faire de bains de bouche.