Comment réussir son régime hyperprotéiné ?


En matière de programme minceur, le régime hyperprotéiné est celui qui fonctionne le mieux. En effet, grâce à ce régime, vous pouvez très bien perdre jusqu’à 20 kg en un an sans en reprendre après.  Toutefois, pour réussir ce type de régime, il faut avoir une certaine volonté et respecter toute une batterie de paramètres.

Comment se passe un régime hyperprotéiné ?

Que ce soit un régime dunkan ou autres programmes à base d’aliments hyperprotéinés, il se déroule souvent en 3 phrases. Au tout début, il faut commencer par la phase d’attaque. Pendant cette période, on ne consomme principalement que des plats très riches en protéines (blanc d’œuf, lait zéro mg, poissons, viandes maigres, boisson protéinée…). Pouvant durer entre une à 5 semaines, à son termes on doit passer par la phase 2 qui est aussi dénommée la phase de croisière. Contrairement à la phase d’attaque, pendant cette période, on commence progressivement à consommer des glucides et de la bonne graisse (acides gras polyinsaturés et monoinsaturés). Ayant une durée de 4 semaines en moyenne, elle est succédée par la phase de consolidation.

Combien de kilo on peut perdre dans ce régime ?

Pendant la phase d’attaque d’un régime hyperprotéiné, on peut facilement perdre 5 à 6 kg. Par contre, lors de la phase de croisière, on peut en reprendre entre 2 à 3 kg. Et quand vient la phase de consolidation, une perte de poids entre 1 à 2 kg par mois serait déjà plus que satisfaisante.

régime hyperprotéiné

Régime hyperproteiné : l’importance de la régularité

Il existe aujourd’hui des types de programme minceur hyperprotéiné de courte durée comme le régime natman ou régime hôtesse de l’air. Néanmoins, il n’est pas trop conseillé de les faire, car dans un régime hyperprotéiné, c’est la régularité qui compte. Si jamais vous sautez un palier de ce type de régime, vous pouvez facilement subir l’effet yoyo. Très pénible sur le plan psychologique, ce phénomène pourrait aussi engendrer des conséquences plus graves comme la boulimie et l’anorexie.

Savoir combler les carences lors d’un programme minceur hyperprotéiné

Dans un régime hyperprotéiné, beaucoup de pratiquants optent pour les sachets en protéine pour rendre plus simple les choses. Or, une alimentation exclusivement à base de protéine pourrait engendrer des carences. Après la phase d’attaque donc, il est vivement conseillé de prendre des compléments alimentaires. A part cela, il ne faut surtout pas oublier de boire beaucoup d’eau.

Faire très attention lors de la phase de consolidation

Si vous ne faites pas attention lors de la phase de consolidation, tous vos efforts pourraient être vains. Par rapport à cela donc, même si ce régime implique un changement radical de votre comportement alimentaire, il faut savoir se relâcher de temps à autre. Une fois tous les mois par exemple, pour vous faire plaisir, vous pouvez faire un cheat meal (manger à peu près tout ce que vous voulez) sans pour autant s’adonner à un excès.