Les principes du régime hyperprotéiné

principe régime hyperprotéiné

Le régime hyperprotéiné une méthode amincissante utilisée depuis les années 60. Il est surtout réservé aux personnes souffrant d’une obésité ou ceux qui veulent maigrir rapidement. Cette méthode est de plus en plus répondue en France puisque la vente des sachets hyperprotéinés a explosé depuis quelques années. Toutefois, ce procédé n’est pas à prendre à la légère, car il possède de nombreuses contre-indications.

En quoi consiste-t-il vraiment le régime hyperprotéiné ?

Le régime hyperprotéiné est comme son nom le reflète, consiste à privilégier les aliments riches en protéine. Ainsi, les glucides ainsi que les graisses sont à supprimer de l’alimentation dans le cadre de ce procédé. En effet, de par sa nature peu calorique, les protéines ne peuvent pas fournir assez d’énergie que l’organisme a besoin. De ce fait, le corps va brûler les graisses de réserve pour produire assez de calories suffisantes dont il a besoin pour son métabolisme. D’autre part, comme les organes ont besoin de glucose afin d’assurer leurs fonctions, ce sont les acides aminés glucoformateurs qui vont se transformer en glucose. Toutefois, cette opération de transformation des acides aminés en sucre est limitée, car l’organisme va plutôt privilégier la combustion des graisses. Ainsi, le taux d’insuline circulant dans le sang va baisser et le corps ne peut plus stocker des graisses.

Comment faire un régime hyperprotéiné ?

Pendant le régime hyperprotéiné, les repas sont généralement composés de produits protéiques comme les viandes, les œufs ainsi que les poissons et doivent être accompagnés de 4 à 5 sachets par jour. Ces derniers peuvent être remplacés par la consommation de nombreuses protéines et légumes. Cette alternative est certes moins efficace, mais moins chère. Avant tout, il faut savoir le régime hyperprotéiné se fait en deux étapes. Tout d’abord, la phase de diète pure qui consiste à faire un régime sans féculents. Puis la phase de stabilisation qui s’oriente vers l’introduction peu à peu des féculents et la diminution des protéines.

Combien de temps le régime hyperprotéiné fait-il effet ?

La durée varie beaucoup en fonction méthode appliquée (régime natman, dukan…) ainsi que de la génétique. Toutefois, en moyenne, les résultats sont visibles après 1 semaine. Il convient tout de même de noter qu’il est fortement déconseillé de suivre un régime hyperprotéiné pendant plus de 6 mois au vu des nombreux risques que représente ce procédé pour la santé.

Quels sont les avantages du régime hyperprotéiné ?

Le régime hyperprotéiné a de nombreux avantages, mais l’un de ses plus grands atouts est sans doute son efficacité. En effet, la perte de poids avec ce régime est considérable, car selon les statistiques, la plupart des personnes ayant recours à cette solution ont perdu 2,5 Kg par semaine. Aussi, par rapport à d’autres types de régime, cette pratique permet de maintenir la masse musculaire. Cela s’explique par le fait que l’amaigrissement est limité au niveau des graisses et n’atteint pas les muscles.

Quels sont les effets secondaires du régime hyperprotéiné ?

Même si le régime hypérprotéiné peut s’avérer être efficace, des effets secondaires peuvent aussi survenir pendant et après celui-ci. Tout d’abord, avec cette pratique, le risque de déshydratation est élevé. Ceci est dû notamment au fait que le régime hyperprotéiné sollicite beaucoup les reins. Ainsi, il est recommandé de boire beaucoup d’eau dans le cadre de celui-ci. Outre cela, le manque de glucides dans le corps peut également entraîner une sensation de fatigue. Enfin, le régime hyperprotéiné occasionne une mauvaise haleine. En effet, cela s’explique par le fait que les poumons évacuent de l’acétone.

Quelles sont les contre-indications du régime hyperprotéiné ?

Le régime hyperprotéiné est interdit pour les diabétiques, les femmes enceintes ou encore les personnes souffrant d’une insuffisance rénale, cardiaque et hépatique.