Ce qu’il faut savoir sur les maladies neurodégénératives

maladies neurodégénératives

Les maladies neurodégénératives touchent particulièrement les séniors. Par contre, pour certaines maladies comme l’Alzheimer et le parkinson, les premiers symptômes pourraient apparaître dès l’âge de 50 ans. Engendrant une difficulté motrice, cette maladie pourrait aussi entrainer une démence, une dépression et une insomnie chronique.  

Quelles sont les maladies neurodégénératives ?

L’Alzheimer

L’Alzheimer touche actuellement près d’un million de français. Affectant le cortex, l’hippocampe et le tronc cérébral, cette maladie se manifeste par une perte de mémoire, une altération du jugement ainsi qu’un trouble du langage et du comportement. Pouvant être héréditaire, ceux qui portent un gène ApoE4 sont considérés comme étant des sujets à risque.  A part cela l’hypertension artérielle, le tabagisme et l’alcoolisme ainsi que l’insomnie chronique pourraient aussi être des facteurs importants qui pourraient entrainer la maladie d’Alzheimer.

La maladie de parkinson

Après l’Alzheimer c’est le parkinson qui est la deuxième maladie neurodégénérative la plus répandue en France. Touchant plus de 150 000 individus, cette maladie chronique, se caractérise principalement par une raideur musculaire et le ralentissement des mouvements. Affectant généralement la substance noire du cerveau, elle empêche les neurones de produire des dopamines. A cet effet, en plus des difficultés motrices, une personne atteinte de la maladie de parkinson pourraient aussi avoir un état dépressif.

La démence à corps de lewy

Un peu sembla à la dégénérescence cortico-basale, la démence à corps de lewy altère principalement la mémoire et le langage. A part cela, elle pourrait aussi occasionner un important manque d’attention et d’une apathie. Pouvant conduire à une dépression chronique et une insomnie, la démence à corps de lewy pourrait aussi entrainer une hallucination visuelle. En France, elle touche environ près de 80 000 personnes.   

La maladie de charcot

Touchant le cortex moteur et la moelle épinière, la maladie de charcot est potentiellement dangereuse. En effet, elle est susceptible d’atrophier les muscles pour ensuite les paralyser. En conséquence, le sujet concerné pourrait devenir une pmr ou personne à mobilité réduite. Concernant environ 5000 à 10 000 français, elle pourrait aussi engendrer une difficulté respiratoire et un trouble de la parole.

Maladie l’Alzheimer

Comment traiter une maladie neurodégénératives ?

Une maladie neurodégénérative est incurable, néanmoins, il existe des traitements alternatifs pour la soulager et ralentir ses méfaits. Selon certaines études par exemple, le CBD pourrait être efficace pour traiter la maladie de parkinson ainsi que différents autres maladies neurodégénératives. Non seulement il pourrait atténuer les douleurs, mais il aide également les neurones à produire de la dopamine.

Outre la médecine alternative, ce type de maladie chronique pourrait aussi traiter de manière plus radicale en prenant des calmants ou antidouleurs extrêmement puissantes.

Est il possible de prévenir la maladie d’Alzheimer et le parkinson ?

Il n’existe pas encore des moyens de prévention réellement efficace qui permettent d’éviter de contracter la maladie d’Alzheimer et le parkinson. Toutefois, afin de minimiser les risques au maximum, il est conseillé de pratiquer quotidiennement des activités physiques et sportives et limiter tout au maximum le tabac et l’alcool.