Hypomanie : définition, symptômes et traitements

hypomanie

L’hypomanie est un trouble de l’humeur qui touche environ 2% de la population française. Assez difficile à diagnostiquer, cette pathologie mentale se manifeste par des changements d’humeurs, de l’agitation et de l’hyperactivité.

L’hypomanie c’est quoi exactement ?

L’hypomanie est un trouble relié à la génétique. En effet, cette maladie résulte d’une anomalie au niveau des chromosomes 9, 10, 14, 13 et 22. Outre la génétique, une autre probabilité indiquerait que l’hypomanie serait due à un mauvais fonctionnement des neurones ce qui entraine une hyperactivité de l’hippocampe.

Selon certaines études, l’hypomanie pourrait ne jamais se manifester chez le sujet concerné. Par contre, lorsqu’il est exposé à un stress intense ou un changement de vie radical (divorce, perte d’emploi…), les premiers symptômes de cette maladie pourraient se manifester. A part cela, la consommation de certaines substances narcotiques et dopantes comme le cannabis et le stéroïde seraient aussi susceptible de déclencher cette maladie.

La particularité de l’hypomanie

 Contrairement à un trouble bipolaire, l’hypomanie ne se manifeste que sur une très courte durée. Pendant cette période le sujet à la maladie présente un changement d’humeur très prononcé et développe une hyperactivité inhabituelle. Pendant les jours qui suivent, il pourrait également avoir un trouble du sommeil et à la fin du cycle de la maladie, la personne concernée pourrait rentrer dans une phase dépressive.

Comment diagnostiquer l’hypomanie ?

Comme la crise d’hypomanie ne se manifeste que quelques jours seulement, il est très difficile de le diagnostiquer. Mais dans une règle générale, si l’hypomanie résulte de la génétique, les premiers symptômes pourraient apparaitre à partir de 20 à 25 ans.

Outre la consultation, il est aujourd’hui possible de diagnostiquer l’hypomanie à partir de deux tests (Mood Disorder Questionnary et hecklist d’hypomanie). Pouvant se faire en ligne, afin de prévenir les faux diagnostics il est tout de même recommandé d’effectuer le test sous la présence d’un médecin spécialisé.

Quels sont les symptômes de ce trouble de l’humeur ?

L’hyperactivité reste le principal symptôme de l’hypomanie. En fonction du concerné, il pourrait s’agir d’une hyperactivité professionnelle, sociale ou sexuelle. Néanmoins durant cette crise, malgré la volonté oppressive de l’individu à réaliser un certain nombre de choses, il est très rare qu’il parvienne à ses objectifs. Outre ce symptôme, pendant une crise d’hypomanie, le sujet pourrait présenter un état d’irritabilité ainsi qu’une envie pressante de prendre des risques non calculés. Enfin, il pourrait aussi être tout le temps euphorique  et manque considérablement de concentration.

Comment traiter l’hypomanie ?

Jusqu’à maintenant, il n’existe pas encore de traitement significatif pour traiter l’hypomanie outre la prise d’antidépresseur. Après, il est également possible d’atténuer les symptômes de cette maladie à travers la médecine non conventionnelle comme la prise de CBD et de calmant naturel ainsi que la pratique d’exercice de relaxation.